investir immobilier

Expatrié : Investir dans l’immobilier en France

Vous souhaitez investir en France et recherchez dans cette perspective un crédit Immobilier expatrié ? Plusieurs acteurs sont en mesure de vous accompagner dans tous vos projets d’investissements métropolitains. Décryptage sur ce type d’investissement spécifique.

Exigence administrative

Grâce aux partenaires des courtiers, vous pouvez déléguer la recherche d’un financement immobilier afin d’en optimiser le coût et les garanties. C’est le travail d’un courtier en crédit immobilier pour expatrié et non-résident.

Expatrié ou non-résident fiscal, faire une demande de crédit immobilier s’avère souvent plus compliquée qu’il n’y paraît. Départ depuis plusieurs années, distance, séjour à l’étranger prolongés peuvent faire oublier les process du secteur bancaire français.

La réalisation d’un crédit immobilier expatrié se traduit souvent par un niveau d’exigence documentaire très élevé de la part des banques françaises. La réussite de votre projet de crédit immobilier expatrié dépendra en grande partie de la qualité de la préparation de votre opération. Pour préparer votre dossier de demande de financement expatrié il vous faudra répondre à un nombre de critères spécifiques.

Attention, les établissements financiers peuvent encore rester réticents à accorder des prêts pour acheter un bien immobilier à l’étranger. Une garantie en France sera exigée.

Prise en charge des banques spécialisées

Les agences de services bancaires pour expatrié vous offrent des solutions plus qu’ intéressantes. On appelle par expatrié toute personne Française qui œuvre pour le compte d’une société dans un pays étranger.

On inclut également dans ce cadre ceux qui décident d’investir pour leur propre compte dans ces pays outre la France. Son statut indique clairement qu’il œuvre dans le secteur privé.

Comme l’expatrié vit dans un autre pays, les banques pour expatriés prennent tous les facteurs en compte avant d’entamer un prêt. On peut ainsi citer quelques événements comme la perte de l’emploi, les accidents et encore d’autres qui pourraient avoir de l’effet sur le remboursement.

Vous êtes expatrié, non-résident et vous souhaitez réaliser un projet immobilier en France ou à l’étranger ? C’est un crédit spécifique qui demande une connaissance particulière afin d’examiner en détail l’éligibilité pour l’obtention d’un crédit. Idéalement, il serait préférable de demander une procédure rapide et à distance sans se déplacer pour effectuer les démarches.

Ne pas hésiter à mettre les banques spécialisés en concurrence afin d’obtenir le meilleur taux, mais demander en priorité à la banque qui gère votre compte courant pour faciliter les échanges.

Un statut différent

Outre cela, l’expatrié se voit aussi retiré de ses exclusivités sur les droits français. Il se verra soumis aux lois de son pays hôte. À la différence d’un travailleur détaché, l’expatrié est soumis à seul contrat à durée indéterminée.

À cet effet donc, il se doit de suivre les législations concernant le code du travail dans le pays où il réside. Le statut d’expatrié génère certains changements surtout sur le plan fiscal.

Conclusion

L’investissement en France depuis l’étranger demande une exigence administrative, de comprendre son statut juridique mais également une connaissance du crédit immobilier.

Afin de pallier ce problème, il est recommandé de passer par une agence spécialisé dans le crédit immobilier pour expatrié. Cela évitera un certain nombre de refus auprès des banques plus généralistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *