avantages et inconvénients du crédit à la consommation

Le crédit à la consommation, avantages et inconvénients

Le crédit à la consommation est une catégorie de prêt qui concerne les montants compris entre 200 et 75.000 euros et dont la période de remboursement est supérieure ou égale à 3 ans. Le particulier a recours au crédit à la consommation pour trouver différentes sortes de financement : voiture, soin médical, voyage, tout sauf les opérations relatives à l’immobilier.

Quels sont les avantages ?

Il est d’abord à préciser que le crédit à la consommation résume trois catégories de prêt bien distinctes : le crédit personnel, le crédit affecté et le crédit renouvelable.

Le crédit personnel, appelé également crédit classique est l’offre la plus connue et la plus sollicitée. Son principal avantage est le mode de remboursement. Le montant des échéances est prévu à l’avance et épargne le débiteur des mauvaises surprises. De plus, le crédit personnel est la plupart du temps soumis à un taux fixe, l’emprunteur n’a pas à faire face à des changements dans ses remboursements. La gestion financière de l’emprunteur s’en trouve alors améliorée. Pour le montant accordé, il peut être utilisé selon les besoins et le bon vouloir de l’emprunteur.

Le crédit affecté est lié à l’obligation d’achat. Si l’achat est annulé, le crédit l’est automatiquement. Cette forme de prêt est un réel avantage puisqu’il donne à l’emprunteur un moyen efficace de financer un projet précis sans se laisser distraire par d’autres dépenses inopinées.

Le crédit renouvelable ou crédit revolving est un crédit qui se reconstitue automatiquement. Son plus grand avantage est que l’emprunteur peut disposer à tout moment d’une sorte de trésorerie supplémentaire. En cas de besoin urgent de liquidité, le crédit renouvelable constitue un atout considérable. En plus il est plus facile à obtenir qu’un prêt personnel.

Qu’en est-il des inconvénients ?

Le crédit renouvelable est la forme de prêt auquel il faut faire le plus attention. Comme l’emprunteur peut piocher dans la trésorerie mise à sa disposition à tout moment, le revolving est considéré comme un facteur d’endettement. Le débiteur se retrouve dans un spiral d’endettement où il n’est pas près de sortir. En fait, ce type de crédit demande une bonne gestion de la finance. Le deuxième inconvénient est le taux. En effet, le revolving est soumis à un taux supérieur aux autres formes de prêts.

Pour le crédit affecté, son seul inconvénient se trouve dans les dossiers à fournir. Comme le fonds est destiné à une utilisation bien précise, l’emprunteur est tenu de fournir certains papiers supplémentaires comme des devis, des factures, brefs des pièces justificatives diverses.

Enfin, le prêt personnel présente aussi des inconvénients, notamment son obtention. Le prêt personnel est plus ou moins le monopole des banques. Du coup, il est soumis à la rigidité de ces dernières. Les conditions d’obtention sont nombreuses et incontournables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *