Le Plan Épargne Logement, un placement accessible à tous

Le Plan Épargne Logement, un placement accessible à tous

Un des placements plébiscités par les Français, le Plan Épargne Logement (PEL) est un moyen d’épargne permettant aux résidents en France de financer leurs projets immobiliers. Sa durée minimale est de 4 ans et maximale de 15 ans. Malgré la suppression de sa prime d’État pour les nouvelles souscriptions à compter de 2018, le PEL permet quand même aux épargnants de profiter d’un prêt à un taux préférentiel. En effet, le financement en Plan Épargne Logement contribue à concrétiser un achat immobilier, à terminer des travaux de construction en cours ou bien réaliser des projets d’aménagements. Il est à savoir que ce placement est uniquement disponible pour les biens immobiliers situés en France.En résumé, ce produit d’épargne propose aux épargnants une solution fiable et sécurisante pour se constituer une épargne afin de préparer un projet à moyen terme, particulièrement un achat immobilier, à un taux de rémunération garanti. Ce contrat d’épargne monétaire se caractérise par ses versements périodiques, soit mensuels, trimestriels ou semestriels.

Le fonctionnement d’un Plan Épargne Logement

Le Plan Épargne Logement peut être ouvert pour tout particulier non titulaire d’un PEL, d’un Moisson ou d’un Messidor. Son versement initial est de 225 € minimum dont les versements doivent être périodiques. Cela étant dit, le dépôt mensuel est d’au moins 45 €, 135 € par trimestre et enfin, 270 € par semestre. Le plafond des dépôts en PEL  est de 61 200 € et il est possible d’y placer des sommessupplémentaires, en plus des versements périodiques, et ce, dans la limite du plafond indiqué. Son taux de rémunération est calculé et fixé par la Banque de France. Celui-ci est connu d’avance et garanti tout au long de la durée du placement.

En ce qui concerne le Prêt Épargne Logement

Toute personne ayant ouvert un Plan Épargne Logement aura le privilège de procéder à une demande de Prêt épargne logement. À l’issue de la période d’épargne et dès la 4e  année, le détenteur d’un PEL peut bénéficierde ce prêt dont le montant s’élève à 92 000 € maximum, aux taux nominal de 3,20 % hors assurance. Cependant, il ne faut pas oublier que le montant du prêt varie en fonction des intérêts du Plan Épargne Logement acquis. Au terme du contrat de PEL, le demandeur possède un délai de 5 ans pour déposer sa demande de prêt. Au cas où il ne souhaiterait pas souscrire à un Prêt Épargne Logement, ses droits sont cessibles à un membre de sa famille sous certaines conditions.

Transformer un Plan Épargne Logement en Compte Épargne Logement

Tout au long de la phase d’épargne, et particulièrement en alternative à la clôture d’un Plan Épargne Logement avant ses 2 ans, l’épargnant aura le privilège de demander à son conseiller de procéder à la transformation de son PEL en Compte Épargne Logement (CEL). Cette démarche oblige le banquier à recalculer les intérêts aux taux du CEL en cours, ce qui permet de générer facilement des droits à prêts CEL dans l’objectif de remplacer des droits à prêts PEL. La transformation est réalisable sur un CEL qui existe déjà ou sur un CEL inscrit pour l’occasion.

Laisser une réponse

@ 2018 Creditinfo powered by WordPres