crédit sénior

Les difficultés des seniors à se financer sur le long terme

A mesure que les années passent, il peut être plus difficile d’obtenir un crédit. Pour un établissement bancaire, prêter de l’argent aux seniors peut accroître certains facteurs de risques. De ce fait, les personnes âgées font face à différentes difficultés pour recevoir un financement.

Accord de crédit : des discriminations selon l’âge

Il existe plusieurs conditions excluant les personnes ayant atteint un certain âge selon les crédits et les organismes prêteurs. Par exemple, le contrat peut spécifier que la personne souscrivant une assurance doit avoir moins de 70 ans, ou qu’elle devrait rembourser son prêt avant ses 80 ans. Ces restrictions sont surtout spécifiques pour les crédits à la consommation. Concernant les crédits immobiliers, les critères d’éligibilité habituels sont valables pour accorder le crédit et l’âge en fait partie. Les établissements bancaires ne veulent pas risquer un non-remboursement de crédit à cause du décès, de l’incapacité de travail ou de l’invalidité de l’emprunteur. Par conséquent, ils proposent des contrats de souscription limités à 65 ans avec des remboursements avant les 80 ans.

En définitif, il est difficile pour les personnes de plus de 70 ans de recevoir un crédit, ou du moins, un crédit à un coût raisonnable. Les assurances emprunteurs étant beaucoup plus chères au-delà d’un certain âge pour compenser le risque élevé de décès ou de problème de santé pouvant empêcher le remboursement du crédit.

Les problèmes de prêt en ligne pour les seniors

Les seniors représentent la portion de la population la plus négativement touchée par les progrès digitaux de ces dix dernières années. Déjà qu’elles subissent des contraintes d’accès au prêt de la part des sociétés de crédit, elles doivent en plus batailler contre une exclusion numérique qui leur bloque l’accès aux offres de crédit en ligne. En réalité, les seniors sont très peu digitalisés. Seulement 54% des personnes de 60-69 ans possèdent un smartphone et à peine 31% des plus de 70 ans. On observe la même chose avec le niveau d’utilisation d’internet : 53% des plus de 70 ans y ont accès contre 81% des 60-69 ans. Ce faible niveau d’usage se remarque dans l’utilisation d’internet pour procéder aux démarches administratives : seuls 30% des plus de 70 ans s’y mettent.

Les personnes âgées affirment se sentir moins compétents pour utiliser les outils numériques,. L’écart entre les moins de 75 ans et les plus de 75 ans en matière de prêt en ligne est important. 31% des moins de 75 ans se connectent au site internet de leur banque, contre 55% pour les plus de 75 ans. Les seniors ont tendance à privilégier le contact humain et préfèrent le téléphone ou les rendez-vous en agence pour effectuer leurs démarches.

Un réel besoin de financement pour les seniors

D’après les idées reçues, les personnes de plus de 70 ans demanderaient moins de crédit, les achats immobiliers ou d’équipement ayant été réalisés plus tôt. Cependant, d’autres dépenses apparaissent : des travaux d’aménagement ou de mises aux normes de l’habitation. Les personnes âgées utilisent également plus d’argent pour leurs soins de santé et assurances. A cela s’ajoute la baisse des retraites qui réduit leur pouvoir d’achat. Donc au final, il est logique que les seniors souscrivent des crédits, au même titre que les plus jeunes. Mais, leur accès au crédit est bien souvent restreint, à cause de leur risque accru de défaillance et de cette faible utilisation des outils numériques.

Heureusement, il existe des alternatives de financement pour les seniors, présentées dans cet article d’ekonomia sur le financement des retraités que nous vous invitons à consulter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *